jours creux!

Publié le par hormiga

Oh! drôlement creux!

Nouvelles du front:

  1. Les deux gynes solenopsis fugax sont toujours réunies et en bonne forme.
  2. la gyne fugax (seule) qui avait un petit couvain l'a consommé , donc elle est allée rejoindre l'autre gyne fugax qui n'avait pas de couvain; j'ai donc deux tubes avec 4 gyne fugax (on va bien voir si elles sont polygynes)
  3. La gyne fugax (seule) avec son couvain se porte bien. Deux grosses larves en perspective. Il y en a deux autres plus petites mais elles vont sûrement servir de "dîné"

autres gynes:
  • une pheidole pallidula (rien)
  • une lasius emarginatus (rien)
si dans quelques temps il n'y a pas de changement pour elles, cela sera DIAPAUSE



Mode opératoire alimentaire

Mes Lasius niger ne se nourrissent pratiquement, que par trophalaxie , une ouvrière (ou deux) sont envoyées sur le lieu du festin et reviennent nourrir le reste de la troupe.
Il en est de même avec les componotus ligniperdus, l'unique ouvrière prend toutes les précautions du monde pour sortir faire 1 cm, se gaver, et retourne "rendre" la popotte à maman.
Pour les pheidole pallidula la trophalaxie est aussi de rigueur mais elles n'ont pas froid aux antennes, certaines amènent directement la nourriture dans le tube. Elles se découpent des petits bout de jambon, puis l'amène à la famille pour un déjeuné au chaud du nid(tube). 

Publié dans Gynes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article